mousseline

mousseline

mousseline [ muslin ] n. f.
• 1656; mosulin n. m. 1298; it. mussolina, ar. mausilî « de Mossoul », ville d'Irak
1Toile de coton claire, fine et légère, généralement apprêtée. Le même tissu, de soie ou de laine ( singalette, tarlatane). « Une délicieuse étoffe inédite nommée mousseline de soie » (Balzac). Robe, voile de mousseline. Foulard en mousseline blanche.
2Fig. Appos. Verre mousseline : verre très fin.
Pommes mousseline : purée de pommes de terre fouettée très légère. Sauce mousseline, émulsionnée, faite d'une sauce hollandaise à laquelle on mêle de la crème fouettée.

mousseline nom féminin (italien mussolina, de l'arabe mawṣilī, de Mossoul) Tissu de coton, de soie ou de laine, léger et translucide. En cuisine, synonyme de mousse. ● mousseline (synonymes) nom féminin (italien mussolina, de l'arabe mawṣilī, de Mossoul)
Synonymes :
mousseline adjectif invariable Pommes mousseline, purée de pommes de terre très légère. Sauce mousseline, sauce hollandaise additionnée de crème fouettée. Verre mousseline, verre extrêmement mince ou dépoli et orné de dessins. ● mousseline (expressions) adjectif invariable Pommes mousseline, purée de pommes de terre très légère. Sauce mousseline, sauce hollandaise additionnée de crème fouettée. Verre mousseline, verre extrêmement mince ou dépoli et orné de dessins.

mousseline
n. f. et adj. inv.
d1./d n. f. Toile très fine et transparente.
d2./d adj. inv. CUIS Gâteau mousseline: brioche à pâte légère.

⇒MOUSSELINE, subst. fém.
A.— 1. Toile de coton claire, peu serrée, fine et légère. Mousseline transparente; flot de mousseline; robe, voile de mousseline; rideaux de mousseline. Aucune puissance ne l'eût fait renoncer aux cravates de mousseline blanche dont les coins brodés par sa femme ou sa fille lui pendaient sous le cou (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p. 68). Sa robe de taffetas lilas avait des manches à crevés, d'où s'échappaient des bouillons de mousseline (FLAUB., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 44). Son cou et ses épaules sortaient d'un flot neigeux de mousseline sur lequel venait battre un éventail en plumes de cygne (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 53).
P. ext. Tissu léger, peu serré et souple. Mousseline de laine, de soie. Elle s'était habillée : une robe noire, avec un châle à palmes jaunes en mousseline de laine imprimée, et un bonnet blanc garni d'une petite dentelle (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 421). Remplacer le cachemire d'autrefois par le satin et la mousseline de soie (PROUST, Temps retr., 1922, p. 724).
2. Au fig. ou p. métaph. [En parlant d'une chose ou d'une matière légère, transparente et vaporeuse] Le demi-jour qui y régnait venait de la mousseline de poussière entassée sur les carreaux (SOULIÉ, Mém. diable, t. 1, 1837, p. 53). Jersey rit, terre libre, au sein des sombres mers; (...) L'écume jette aux rocs ses blanches mousselines (HUGO, Châtim., 1853, IV, p. 310). Jamais (...) la campagne ne l'avait inquiété, avec sa poitrine géante, ses ombres molles, ses luisants de peau ambrée, toute cette nudité de déesse, à peine cachée sous la mousseline argentée de la lune (ZOLA, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1308). Ces voix d'enfants fendues jusqu'à éclater (...) alliant leurs sons de pure mousseline au timbre retentissant des bronzes (HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 6).
B.— Spécialement
1. CUIS., PÂTISS. [Désigne diverses préparations légères auxquelles est généralement ajoutée de la crème fouettée] Mousseline de saumon, de volaille; mousseline aux framboises.
En appos. ou adj. inv. Brioche mousseline.
Pommes mousseline. Purée de pommes de terre additionnée de jaunes d'œufs et de crème fouettée. Pommes de terre mousseline ou purée (...) Avec des œufs et de la crème fraîche (...) Avec quelques tomates, des anchois et des olives (Cuisine sans souci, Paris, Sélection du Reader's Digest, 1974, pp. 416-417).
Sauce mousseline. Sauce hollandaise épaisse à laquelle on incorpore au dernier moment de la crème fouettée. Je te fais une sauce mousseline (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 117).
2. VERRERIE, en appos. ou adj. inv. Verre très fin. Il eut pour boire son bordeaux, un des premiers verres mousseline que le commerce ait fabriqués (E. DE GONCOURT, Mais. artiste, t. 1, 1881, p. 355). La lettre était accompagnée de douze verres de la plus fine mousseline (GONCOURT, Journal, 1888, p. 819).
Prononc. et Orth. :[muslin]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. Masc. 1298 mosulin « drap d'or et de soie fabriqué à Mossoul » (Marco Polo, éd. L. F. Benedetto, p. 18), attest. isolée. II. Fém. 1. 1656 mousseline « légère étoffe de coton » (LA MESNARDIÈRE, Poésies, 80-81 ds BRUNOT t. 3, p. 222); 2. cuis. 1712 « pâte composée de gomme adragante mêlée d'eau et de jus de citron » (Nouvelle instruction pour les confitures, les liqueurs et les fruits, p. 197); 3. 1846 verre-mousseline « verre très fin » (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, p. 49); 1857 verres mousseline (GONCOURT, Journal, p. 415). I empr. à l'ital. mosolino « sorte de brocart d'or » (XIVe s., trad. ital. de Marco Polo, d'apr. HOPE, p. 293), empr., à l'aide du suff. -ino (-in), à l'ar. « originaire de Mossoul », dér. de mausil nom ar. de la ville de Mossoul, sur le Tigre, célèbre pour la toile fine qui y était fabriquée. II empr. à l'ital. mussolina (tela), fém. de mussolino « tissu ou toile de coton ou de laine importés de Mossoul » (1629 d'apr. DEI), également empr. à ; les 2 empr. ont prob. eu lieu par l'intermédiaire de Venise, important centre d'échanges commerciaux avec le Levant. Voir FEW t. 19, p. 129 et HOPE, pp. 293-294. Fréq. abs. littér. :506. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 498, b) 984; XXe s. : a) 1 152, b) 506. Bbg. BOULAN 1934, p. 39. — MACK. t. 2 1939, p. 134, 157. — QUEM. DDL t. 1.

mousseline [muslin] n. f.
ÉTYM. 1656; mosulin, n. m., « drap d'or et de soie », 1298; ital. mussolina; arabe mūsĭlī, -ŭyy, adj., de ǎl-Mūṣĭl, nom arabe d'une ville de l'Irak actuel, Mossoul.
1 Toile de coton claire, fine et légère, généralement apprêtée. Linon (de coton). Le même tissu, de soie ou de laine. || Mousseline blanche et transparente. || Mousselines frêles (→ Frissonnant, cit. 1). || Flot (cit. 10) de mousseline. || Mousselines, tulles, gazes et dentelles (→ Efflorescence, cit. 4; ennuager, cit. 1). || Robe, voile de mousseline (→ Léger, cit. 9). || Cravate en mousseline blanche (→ Engoncer, cit. 1). || Mousseline à jabots. Jabotière. || Chemisette de mousseline rose (→ Fantaisie, cit. 11). || Rideaux, moustiquaire de mousseline. || Mousseline brodée. || Mousseline à patrons ( Singalette), à costumes ( Tarlatane).
1 Ils déployèrent (…) les plus riches étoffes de l'Inde (…) des mousselines de Daca, unies, rayées, brodées, transparentes comme le jour (…)
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 74.
2 Sa robe, comme celle de Florine, avait le mérite d'être d'une délicieuse étoffe inédite nommée mousseline de soie, dont la primeur appartenait pour quelques jours à Camusot, l'une des providences parisiennes des fabriques de Lyon (…)
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 735.
3 Sa robe de dessus était de mousseline de Siam brodée en or passé, grand luxe, car telle de ces robes de mousseline valait alors six cents écus.
Hugo, l'Homme qui rit, II, III, VII.
4 La mousseline pleut abondamment devant les fenêtres et devant le lit; elle s'épanche en cascades neigeuses.
Baudelaire, le Spleen de Paris, V.
tableau Noms et types de tissus.
Par métaphore. || Les blanches mousselines de l'écume (cit. 1).
2 N. f. Fig. Préparation, purée très légère. || Une mousseline de carottes, de navets, de céleris.
(En appos.). || Brioches mousseline. || Pommes mousseline : purée de pommes de terre fouettée.(1715). || Sauce mousseline : sauce émulsionnée faite d'une sauce hollandaise à laquelle on mêle de la crème fouettée.
(1868). Techn. || Verre mousseline : verre très fin.
DÉR. Mousseliner, mousselinette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mousseline — Mousse line , n. [F.] Muslin. [1913 Webster] {Mousseline de laine}. [F., muslin of wool.] Muslin delaine. See under {Muslin}. {Mousseline glass}, a kind of thin blown glassware, such as wineglasses, etc. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • mousseline — MOUSSELINE. s. f. Toile de cotton fort fine, fort claire, & qui n est pas unie. Belle mousseline, cravate de mousseline …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mousseline — [mo͞os lēn′] n. [Fr: see MUSLIN] 1. a sheer fabric somewhat resembling muslin and made of rayon, silk, etc. 2. a fine blown glass with a lacy pattern 3. MOUSSELINE SAUCE …   English World dictionary

  • Mousseline — Etymologie Les vêtements de mousseline étaient importés par les grecs lors de l Antiquité du port indien de Machilipatnam, plus connu à l époque sous le nom de Maisolos, ou de Masalia. Le nom mousseline viendrait de Maisolos[1]. Marco Polo visita …   Wikipédia en Français

  • mousseline — (mou se li n ) s. f. 1°   Étoffe claire faite avec des fils de coton très fins entrecroisés que séparent des jours. •   Celle qui est d un usage plus universel et qui est plus particulière au Bengale, c est la mousseline unie rayée ou brodée,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MOUSSELINE — n. f. Toile de coton très claire et ordinairement très fine. Mousseline unie, brodée, brochée, rayée. Robe de mousseline. Mousseline de laine, de soie, étoffe fine de laine, de soie. Mousseline de soie imprimée. Par extension et par apposition,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • MOUSSELINE — s. f. Toile de coton très claire, et ordinairement très fine. Belle mousseline. Mousseline unie, brodée, brochée, rayée. Mousseline des Indes. Cravate, robe de mousseline …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Mousseline — A mousseline is a dish based on meat, fish, shellfish or foie gras (usually puréed) to which whipped cream or, less frequently, beaten egg whites are added to lighten the texture[1] by incorporating air bubbles. Mousseline is a derivative of… …   Wikipedia

  • mousseline —   n. French dress fabric; hollandaise sauce with whipped cream or egg whites added.    ♦ mousseline de laine, light woollen fabric.    ♦ mousseline de soie, gauzy silk or rayon fabric …   Dictionary of difficult words

  • mousseline — noun Etymology: French, literally, muslin more at muslin Date: 1696 1. a fine sheer fabric (as of rayon) that resembles muslin 2. a. a sauce (as hollandaise) to which whipped cream or beaten egg whites have been added b. mousse 1 < salmon… …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”